Expo Chaperon rouge – Visite de la classe maternelle de Fouron-le-Comte

Expo Chaperon rouge – Visite de la classe de 4ème primaire de l’école communale de Warsage

Expo Chaperon rouge – Visite de la classe maternelle de l’école francophone de Fouron-St-Martin

Expo Chaperon rouge – Visite de la classe de 3ème primaire de l’école communale de Warsage

Expo Chaperon rouge – Visite de la classe de 5ème primaire de l’école communale de Warsage

Expo Chaperon rouge – Visite de la classe de 2ème primaire de l’école communale de Warsage.

Expo Chaperon rouge : visite en images…

La plupart des enfants connaissent déjà, du moins dans les grandes lignes, l’histoire du petit Chaperon rouge. Mais rien de tel pour débuter la visite qu’un rappel du conte. La version présentée à l’aide du tapis d’histoire est celle des frères Grimm.

Pour les plus grands, l’animation débute aussi sur le tapis, par une courte présentation de différentes variantes du conte.

Les enfants découvrent ensuite les cadres qui mettent en scène le petit Chaperon rouge juste avant son entrée dans la forêt…

… avant de la traverser eux-mêmes

On y croise parfois le loup…

Entre observation des illustrations encadrées et des objets emblématiques du conte rassemblés dans une vitrine, la visite se poursuit…

Après cela, il nous faut encore deviner ce qui se cache dans la tour… Qui osera glisser sa main dans les petits trous… ?

Une fois déployés, les cubes nous dévoilent des scènes de l’histoire.
L’un des trois se déplie entièrement et retrace en images le trajet du petit Chaperon rouge, de son départ du village jusqu’à la maison de sa grand-mère. Après avoir observé les différentes facettes, les enfants reçoivent chacun, ou par petits groupes, un livre.
L’objectif est de « relier » une illustration du livre à une des images du cube. Une activité d’observation plus difficile qu’il n’y parait…

Une fois la visite de l’exposition terminée, place à la créativité.
Pour cet atelier, il est demandé aux enfants de recréer un des moments du conte (ou d’une de ses variantes), ou encore un instant de la visite de l’exposition qui leur a plu…

Les plus grands ont pu s’essayer à la création d’une publicité, un défi pas simple que la plupart ont pourtant relevé haut la main !

Le temps a malheureusement bien souvent manqué pour terminer les projets mais nul doute que ceux-ci pourront s’achever en classe.

Merci à tou.te.s et à bientôt 🙂